Association Nationale des Anciens Combattants

et Ami(e)s de la Résistance


Comité de Morestel & Nord Isère

Amicale des Maquisards d’Ambléon et des Résistants Actifs (A.M.A.R.A.)

Biographies

Joseph (dit Jo) Vittaz est né à Saint Benoît (Ain) le 29 mars 1923 et s’établira par la suite avec sa famille à Le Bouchage (Isère). Il sera incorporé aux chantiers de jeunesse en mars 1943 à Cormatin dans le département de Saône-et-Loire groupement 4. Suite à une permission de 10 jours début août 1943, Jo ne réintégrera pas le camp pour échapper ainsi à la déportation pour le S.T.O. Il se cachera dans sa famille bugiste, à Parves plus exactement,  jusqu’au début mai 1944. Jo sera de retour à Le Bouchage et entrera en contact avec le groupe de résistance qui, quelques jours plus tard, deviendra le Maquis d’Ambléon où il sera incorporé le 12 juin 1944 au 1er groupe de la 4ème section dite la « Volante » commandée par le Sous-lieutenant Marcel Couthon.

Il participera à tous les combats suivants :

27 juillet 1944 au Bois de Leyssins (commune de Chimilin) : accrochage avec plusieurs camions ennemis : un blessé chez les Résistants Albert Petit et plusieurs morts chez l’ennemi.

1er août 1944 à Ruy : accrochage au matin avec plusieurs véhicules de la Feldgendarmerie de Bourgoin.

1er août 1944 à Montalieu-Vercieu : vers 16 heures accrochage avec un convoi ennemi ; quatre Résistants et deux civils tués.

22 août 1944 à Le Lombard (commune de l’Isle d’Abeau) : colonne ennemie et un train blindé ; trois Résistants dont Pierre Thiers d’Ambléon et un civil tués .

23 août 1944 à la libération de Jallieu et Bourgoin: de 10h à 21h, les deux villes sont libérées. Il y a aura 4 morts chez les Résistants dont Claude Rochas du Maquis d’Ambléon. Le drapeau nazi qui flottait sur la Feldgendarmerie de Bourgoin sera décroché par un groupe de la 3ème section d’Ambléon.

23 août 1944 à La Verpillière : accrochage avec une colonne ennemie : deux morts chez les Résistants dont Pierre Cachard du Maquis d’Ambléon.

28 août 1944 à Saint-Bonnet-de-Mure : face aux blindés ennemis, Jo sera gravement blessé mais sauvé de la mitraille par deux solides camarades Sereno Cussigh Alias Pierre et Paul Thuderoz alias Bill. Il sera dirigé dans un premier temps sur Saint-Pierre-de-Chandieu où il recevra les premiers soins, dirigé sur l’hôpital de Bourgoin où il sera opéré puis ensuite sur l’hôpital de Morestel appelé pour la circonstance « hôpital FFI » par le Dr Lazarovici qui avait en charge les soins aux blessés et malades. 36 Résistants dont Georges Buttin, Valéry Catallo, Antoine Ponsard, Albert Raynaud, Pierre Soulez et Joseph Vidon du Maquis d’Ambléon trouveront la mort durant ces combats .

Jo Vittaz est titulaire des décorations suivantes :

Lors de la création de l’A.M.A.R.A. à Morestel  le 31 juillet 1945, Jo Vittaz est encore sous les drapeaux. Il n’adhérera à l’amicale qu’en 1946 et n’aura des responsabilités dans la commission des fêtes qu’en 1953.

En 1981 lors de l’assemblée générale à Montalieu-Vercieu, il sera nommé secrétaire général du comité ANACR de Morestel à la demande d’Henri Eyraud, qui aura assumé avec verve pendant trente six ans cette fonction depuis la création de l’amicale dont il en aura été l’instigateur. Jo Vittaz assumera cette fonction jusqu’à l’assemblée générale de 2003 où il démissionnera pour raisons familiales.

Suite aux décès des trésoriers Claude Chamousset et Achille Cussigh, il assumera parallèlement cette fonction pendant deux ans.

Après le décès de son épouse en août 2005, il éprouvera le besoin de réaliser quelque chose : c’est ainsi qu’il prendra contact avec M. Henri Guillout, Maire d’Ambléon, pour entreprendre la rénovation du bas-relief du Mémorial d’Ambléon et dont il obtiendra son accord. Jo prendra alors contact avec un sculpteur local M. De Lorenzi, et assurera entièrement le financement des travaux.  

Le Mémorial rénové sera inauguré lors de la cérémonie du Souvenir de juin 2006 au cours de laquelle Jo fera une brève allocution :

« Vous tous, porte-drapeaux, anciens combattants de toutes les guerres, anciens Résistants et leurs familles, Mesdames et Messieurs les Elus, Mesdames et Messieurs, tous ensemble réunis à cette cérémonie, offrons ce beau Mémorial rénové qui a trouvé sa jeunesse d’il y a plus d’un demi siècle,  à la mémoire de nos Héros de la Résistance qui, eux, n’ont pas eu la chance de passer au travers de la mitraille ennemie.

Merci à vous tous d’avoir bien voulu participer à cette cérémonie du Souvenir et d’inauguration ».

Par la suite, il sera chargé de la fabrication d’un  nouveau drapeau moins lourd au sigle  ANACR et Ami(e)s de la Résistance.

Témoin infatigable, de 1974 à 2012, Jo dispensera de nombreux témoignages auprès des élèves des écoles primaires, collèges et lycées du Nord Isère afin de perpétuer l’esprit de la Résistance en transmettant aux générations présentes et futures pour leur faire partager les idéaux communs aux Résistants, exprimés dans le Programme du Conseil National de la Résistance (C.N.R.). A lutter contre les idéologies d’inspirations fascistes, le négationnisme, la xénophobie et tous les racismes.

Sources : © Archives A.M.A.R.A et Comité ANACR de Morestel

Photo     : © ANACR Morestel

Dernière mise à jour le 13 juin 2017-08:48:53

Mentions légales - © ANACR Morestel 2010 - 2017

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager par e-mail
Retour Vidéo
Accueil Qui sommes-nous Le Mot de la Présidente Nous rejoindre Contact Communiqués ANACR Exposition Liens utiles Lieux de Mémoire Bibliographie Historique Biographies Photothèque Accès Forum